Intergénération, Style de vie

"Ok boomer"

10 mars, 2020

« Ok boomer » voici la nouvelle expression en vogue chez les plus jeunes. Cette expression est utilisée par la génération Y / millenials à destination des baby-boomers (personnes nées après la seconde guerre mondiale et jusqu’au milieu des années 60). 

« Ok boomer » voici la nouvelle expression en vogue chez les plus jeunes. Cette expression est utilisée par la génération Y / millenials à destination des baby-boomers (personnes nées après la seconde guerre mondiale et jusqu’au milieu des années 60). 
D’où vient cette expression et comment a-t-elle été popularisée ? 

Cette guerre de générations est née à la suite d’une vidéo postée sur TikTok (réseau social très utilisé par la génération née après 2000). Dans cette vidéo, un senior d’une soixantaine d’années cheveux blancs et casquette sur la tête, critique les jeunes générations. Il explique dans sa vidéo que les « milennials » souffrent « du syndrome de Peter pan : ils refusent de grandir ». Il continue sa vidéo en affirmant que les combats de cette génération, notamment en matière d’écologie, sont vains et idéalistes. La vidéo est reprise par un jeune qui l’écoute puis répond un cinglant « ok boomer » autrement traduit par « c’est cela, vieux ». Voilà le point de départ d’un engouement autour de ce fameux « ok boomer ». 

La machine des réseaux sociaux s’emballe et l’expression est reprise sous forme de « mème » (élément de langage ou phénomène repris et décliné en masse sur Internet). Elle se popularise sur les réseaux mais également dans la vraie vie. « Ok boomer » est alors utilisé pour répondre aux seniors parfois considérés par les plus jeunes comme moqueurs et fermés, notamment autour des problématiques écologiques et sociétales. 

L’expression prend de l’ampleur le 5 novembre 2019, lorsque la députée écologiste néo-zélandaise Chlöe Swarbrick (née le 26 juin 1994 en photo de couverture) lâche un « ok boomer » en réponse à un parlementaire plus senior qui ne semblait pas adhérer à son discours écologiste et à sa critique de l’âge moyen de ses collègues. 
Elle explique dans une tribune publiée dans The Guardian : « Ma remarque "OK boomer" au Parlement était spontanée, bien que symbolique de l’épuisement collectif de plusieurs générations qui allaient hériter de problèmes qui s’amplifient de plus en plus dans une période de temps de plus en plus courte. Il s’agissait d’une réponse – comme il va de soi – à un déluge de chahut dans une Assemblée parlementaire qui, à l’heure actuelle, détourne beaucoup trop de gens ordinaires de la politique. »
 
Bien que l’expression soit née sur TikTok, elle est maintenant présente sur tous les réseaux sociaux comme une marque de ralliement des jeunes pour dénoncer l’attitude des seniors sur les sujets écologiques et bien d’autres désormais. 

Ce mème est devenu un objet de marketing. En effet, deux célèbres Youtubeurs, McFly et Carlito ont très récemment détourné cette expression pour en faire une musique avec clip vidéo. Aux Etats-Unis, Shannon O’Connor, une américaine de 19 ans a créé sa marque de vêtements et a gagné plus de 10 000 dollars en quelques jours.

Fox cherche à acquérir les droits de l’expression « ok boomer » pour produire une série-télé du même nom. Véritable miroir d’une tendance ! 

----------------------

Si vous faites une recherche sur le sujet, vous aurez peut-être la chance de tomber sur Les Boomeuses ou Les Boomeurs. Loin de l’expression sarcastique des millenials, cette bulle de légèreté s’adresse aux femmes et aux hommes qui frôlent la cinquantaine et on vous la recommande fortement.

Et si « ok boomer » était l’occasion d’ouvrir une discussion constructive entre les générations  ? 
 

 
Vous souhaitez recevoir chaque semaine un article dans votre boite mail ?

Derniers articles

Partagez sur :