Bien-être, Découverte, Style de vie

Découvrir la Slow Life

17 mars, 2020

Et si nous prenions le temps de prendre le temps ?

Ca y est, c’est officiel, nous sommes confinés. « C’est la guerre ! ». Et si nous transformions cette contrainte en opportunité ? Opportunité de prendre le temps de faire ce que l’on repousse toujours à plus tard : appeler ses proches, lire, faire des exercices de yoga, cuisiner, regarder des films. Mais surtout, prendre le temps de vivre.

Connaissez-vous le mouvement « Slow Life » ? 

Le mouvement Slow (en français : lent) a été créé dans les années 80 à la suite de l’accélération des échanges et la mondialisation. Il invite ses adeptes à ralentir leur vie en douceur et refuser de vivre des journées frénétiques. Le principe est d’apprécier les moments simples de la vie et de prendre le temps de vivre. La Slow Life est une réelle philosophie de vie qui consiste à être en pleine conscience du moment présent. Les valeurs fondamentales de cette tendance sont l’authenticité, le respect, l’amour, le partage, la nature.

La première étape est de rompre le lien avec les différents écrans qui ont tendance à prendre beaucoup de place dans nos quotidiens. Privilégier l’échange direct avec ses proches lors de vraies conversations autour d’un thé par exemple…

Pas très pratique dans cette période où les écrans sont les seuls contacts avec nos proches et l’extérieur mais nous pouvons adopter une version adaptée de « Slow life confiné » car la slow life est avant tout l’art de profiter de l’instant présent.
Jolie fleur
Et si vous profitiez de votre confinement pour redécouvrir une activité parfois oubliée : ne rien faire. Passer l’après-midi à rêvasser fait un bien fou au corps et à l’esprit et permet de booster sa créativité. Et un appel avec vos proches en visio, éventuellement accompagné par un thé ou un verre de vin, agrémentera parfaitement votre journée en mode slow life.

Si vous voulez en savoir plus sur ce mouvement, vous pouvez regarder La Slow Life, blog canadien créé et tenu par Cindy qui procure des conseils pratiques facilement applicables au quotidien de chacun. Une impulsion pour commencer à adopter la Slow Attitude. 



La slow life s’inscrit dans tous les domaines 


Carlo Petrini, journalise gastronomique, lance en 1986 le Slow Food qui s’oppose au « fast-food », concept qui s’impose en Europe à cette époque. L’idée est de renouer avec le plaisir de cuisiner et de passer du temps à table avec ses proches pour déguster les plats cuisinés. Désormais, Slow Food est une organisation mondiale qui propose des événements défendant en autre la biodiversité alimentaire.

La slow attitude commence à se faire une place dans de nombreux domaines notamment dans le tourisme. Le slow tourisme consiste à prendre le temps de découvrir et d’apprécier une nouvelle destination. Les moyens de transports moins polluants sont privilégiés pour le Slow Tourisme.

Dans les entreprises, on observe également ce phénomène nommé le slow management, notamment avec des méthodes de travail adaptées, des espaces de repos, du télétravail afin d’améliorer la qualité de vie au travail.

La dernière tendance est celle de la slow cosmétique. C’est une façon de consommer la beauté autrement, notamment en appliquant des recettes maison, en utilisant des produits bio…

Il existe également la slow school, la slow city, la slow parenting… Alors pourquoi pas la slow retraite ? Et le slow confinement ?


 

 

Derniers articles

Partagez sur :