Architecture, Musée

Le détournement des bâtiments

03 juin, 2020

Connaissez-vous les œuvres de Christo et Jeanne-Claude ? Ces artistes sont célèbres pour leurs créations éphémères : ils détournent les bâtiments, les parcs et les lacs. Leur approche divise l’opinion...

Célèbre artiste plasticien, Christo est décédé ce dimanche 31 mai 2020 à l’âge de 84 ans.

Avec sa compagne Jeanne-Claude Denat (1935-2009), ils sont particulièrement célèbres pour la façon dont ils ont véritablement emballé des bâtiments, du Pont-Neuf de Paris (1985), au Reichstag de Berlin (1995) et même des éléments naturels et paysages.

Ces installations ont plusieurs particularités. Elles sont éphémères, in-situ et gratuites.

La temporalité des oeuvres
le Reichstag de Berlin n’est resté empaqueté que 14 jours et le Pont-Neuf du 22 septembre au 7 octobre 1985... alors qu'il aura fallu dix ans aux artistes pour obtenir les autorisations nécessaires à la réalisation du projet du Pont-Neuf car certains étaient d’avis que l’empaquetage portait atteinte à la dignité de ces bâtiments historiques anciens.


L'utilisation de l'espace
Les œuvres de Christo et Jeanne-Claude sont développées in-situ : elles sont spécifiquement prévues pour les lieux avec lesquels les artistes dialoguent.

Christo et Jeanne-Claude ont abordé les espaces naturels comme les îles de la baie de Biscayne à Miami (1983), encerclées de tissu fushia. Plus récemment en 2005, ils ont installé 7500 portiques ponctuant un chemin de Central Park à New York (2005).

Quant à Floating Piers (2016 - image ci-contre), c’était une jetée flottante recouverte de tissu jaune qui a été installée sur le lac d’Iséo en Italie du 18 Juin au 3 Juillet 2016. 1,2 millions de visiteurs se sont pressés par découvrir les lieux et s’approprier cette promenade sur le lac. L’affluence a été telle que la jetée devait être fermée la nuit.



L'auto-financement des œuvres
Christo insistait aussi sur le fait que ses projets étaient auto-financés, notamment grâce à la vente de dessins préparatoires et d’esquisse. 



Journalistes et foules étaient toujours au rendez-vous pour admirer les transformations effectuées par les artistes. Un point ne fait pas débat : le caractère titanesque du projet, 40 000 mètres carrées de tissu pour le Pont-Neuf et 100 000 mètres carrés de tissu pour recouvrir le Reichstag.

Au-delà du geste spectaculaire, Christo et Jeanne-Claude ont marqué l’histoire de l’art en invitant le spectateur à voir ces monuments autrement en les cachant et les révélant à la fois.


Pour plus d'informations sur leur travail et leurs œuvres, voici les recommandations culturelles de Malle d'Aventure.

Une vidéo YouTube du Huffington Post : "Mort de Christo: retour sur ses œuvres monumentales qui marqueront l'Histoire de l'art"

 

L'exposition Christo et Jeanne Claude. Paris !, Musée Pompidou, Paris (75), du 1er juillet au 19 octobre 2020.

Le podcast Entretien avec Christo (1989) sur France Culture : « Mes projets ont presque une dimension de légende ou réalité et non réalité se mélangent »



Crédit : Martin Dürrschnabel — Jeanne-Claude et Christo en 2005 (Ellis Island Heritage Award)
Vous souhaitez recevoir chaque semaine un article dans votre boite mail ?

Derniers articles

Partagez sur :