Lien social, Style de vie

L'histoire de la fête de la musique

19 juin, 2020

Nous terminons notre série d'articles avec un point historique sur la Fête de la Musique et son adaptation dans le monde.

Vous savez probablement que la paternité de la fête de la musique est attribuée à Jack Lang. Mais comment a-t-il abouti à cette très belle idée qui s’est ensuite répandue dans le monde entier ?

Une étude sur les pratiques musicales


En 1981, Jack Lang alors ministre de la culture nomme Maurice Fleuret au poste de directeur de la musique et de la danse. Un an plus tard, Maurice Fleuret mène une enquête sur les pratiques culturelles.

Constats :

5 millions de personnes, dont 1 jeune sur 2, jouent d’un instrument de musique
Les manifestations musicales de l’époque ne rassemblent qu’une minorité de la population



Décisions :
Le ministre de la culture en déduit que la pratique musicale en France reste à découvrir. Avec Christian Dupavillon, architecte-scénographe, ils imaginent une grande manifestation populaire afin que les musiciens puissent exprimer leur art et se faire connaître.

C’est ainsi que naît la première Fête de la Musique le 21 juin 1982, journée symbolique du solstice d’été, jour le plus long de l’année dans l’hémisphère nord.


Une initiative reprise dans le monde entier

L’idée d’adapter cette fête est évoquée en premier en Allemagne dans la vile de Munich, puis à Berlin qui devient en 1995 la première ville allemande à organiser des festivités sur le modèle français. 

En Asie, c’est l’ambassade de France en Chine qui sème la graine musicale en organisant des événements dès 1992. Cette fête devient régulière en 2007 à Wuhan avant d’être reprise à Shanghai.

En Colombie, la Fête de la Musique résonne en 2003 à Medellin. Quelques années après, Cali, Barranquilla et Bogotá suivent le mouvement. Et plus largement, dans toute l’Amérique du Sud, la Fête de la Musique est devenue un événement régulier reprenant le modèle français.

Aux Etats-Unis, cette célébration a été reprise en premier à New-York en 2006 sous le nom de Make Music New-York. Lors de l’édition de 2009, les organisateurs ont recensé 900 groupes inscrits ! Un vrai succès quand on sait que cette fête a été créée pour révéler les talents ! 

La Fête de la Musique est reprise dans 85 pays, sur les cinq continents. Témoin d’un véritable succès international, la Fête de la Musique porte de nombreuses tendances musicales : rock, jazz, musiques traditionnelles, il y en a pour tous les goûts ! 

Cet évènement est fédérateur et rassemble, dans les prisons, dans les hôpitaux, permet aux tous petits de découvrir la musique et établit sans conteste de véritables liens sociaux et échanges.

Partagez avec nous votre version 2020 de la Fête de la Musique et retrouvez notre série d’article sur la fête de la musique : ses 5 bienfaits et les initiatives pour ce 21 juin 2020.

Derniers articles

Partagez sur :