Apprenez à réduire votre pollution numérique !

Saviez-vous qu’un ticket de caisse dématérialisé avait une empreinte carbone plus importante qu’un ticket de caisse « classique » fait avec du papier ? Cela va en surprendre plus d’un, mais l’impact environnemental de nos multiples recherches internet et autres actions digitales n’est pas sans conséquences.


Mais comment explique-t-on ce phénomène ?


Plus on complexifie la fabrication d’un objet, plus son impact environnemental est important. Prenons l’exemple d’un ordinateur portable. Sa fabrication nécessite plusieurs dizaines de métaux provenant du monde entier. Or pour extraire les minéraux, il faut utiliser beaucoup d’énergie fossile et d’eau. Un téléviseur émet dès lors autant de CO2 qu’un aller-retour Paris-Nice en avion et ce, avant même d’être utilisé ! De plus, 75% des déchets électroniques ne sont pas recyclés et pour les rares qui arrivent au bout de la chaîne, leur design empêche bien souvent la récupération des matières premières.


Il en est de même pour le réseau internet : il fonctionne grâce à de nombreux serveurs appelés data centers. La consommation de ces data centers en énergie est très importante pour assurer leur alimentation et leur refroidissement.


Pour vous donner un ordre d’idée, l'empreinte carbone d'1 email est de 10g de CO2 s’il est sans pièce jointe, et le double avec une pièce jointe !

Mais alors puisque nous sommes invités à utiliser des appareils digitaux et internet au quotidien (encore plus en ces temps de pandémie) comment réduire notre pollution numérique ?

  1. Gardez le plus longtemps possible vos appareils informatiques. Bien que les marques misent sur l’obsolescence programmée de leurs appareils, il n’y a pas de réelle règle : ne changez pas votre téléphone portable tous les trois ans (comme c’est conseillé) s’il marche encore ! Vous pouvez également privilégier l’achat de matériel reconditionné.

  2. Eteignez votre box internet la nuit et lorsque vous vous absentez : ce sont des appareils qui consomment énormément (autant qu’un grand réfrigérateur…)

  3. Utilisez des moteurs de recherche engagés pour la planète comme Ecosia : ce moteur de recherche vous permet de planter des arbres en fonction de vos recherches internet. Cela ne limite pas votre utilisation mais vous permet de faire une bonne action par la même occasion.

  4. Allégez votre boite mail : videz la corbeille de mails, évitez de conserver des emails avec pièce jointe (en les enregistrant sur votre ordinateur) et désabonnez-vous des newsletters qui vous encombrent (grâce à la solution Cleanfox).

  5. Adaptez la qualité de vos vidéos à votre résolution d’écran : pas besoin d’une superbe qualité si vous regardez une vidéo sur votre téléphone (240p suffiront).


Pour la Malle d’Aventure, l’abonnement papier était une évidence ; ce retour à une correspondance épistolaire correspond davantage à nos valeurs. Si à première vue, ce choix peut être critiqué, sachez que l’empreinte carbone du papier peut être moins importante que l’empreinte numérique. L’important est de bien penser à utiliser du papier recyclé et d’éviter le suremballage !

6 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout