Interview d'Anne-Sophie, styliste et photographe culinaire, créatrice de Ma Jolie Food



Anne-Sophie, fondatrice de l’entreprise « Ma Jolie Food » a d’abord travaillé pendant 8 ans dans le secteur marketing avant de lier son métier avec sa passion pour la cuisine. Elle tient un blog culinaire depuis 2016 où elle partage ses bons plans recettes et de beaux visuels.


Qu’est-ce qui vous passionne dans la cuisine ?


Je suis une épicurienne et j’aime passer des bons moments conviviaux à table. J’aime partir des aliments bruts et les transformer. Ces derniers vont vraiment varier au fil des saisons et je trouve souvent mes inspirations en me baladant dans les marchés.

La cuisine est pour moi avant tout le partage. J’aime les cuisines qui ont du goût : ajouter des épices, des herbes, des condiments, jouer sur les temps de cuisson...


Avez-vous déjà fait un peu de photo avant de lancer Ma Jolie Food en 2019 ?


Quand j’ai lancé mon blog en 2016 je ne faisais pas de photo. Mon mari est photographe amateur et c’est lui qui m’a formé. J’ai apprécié tout de suite. Désormais, je suis beaucoup plus observatrice sur les couleurs, la lumière. La photo éveille les sens : on a envie de regarder le beau et de le capturer.


Comment définiriez-vous votre métier ? Qu’est ce que le stylisme culinaire ?

Le stylisme culinaire, c’est l’art de raconter un plat, de créer une histoire autour de celui-ci, grâce à sa composition et à une belle photo, pour donner envie aux lecteurs de reproduire la recette. Le stylisme contribue à l’éveil visuel. En réalisant une photo harmonieuse, on fait ressentir le plat sans le goût et l’odorat. C’est un vrai défi ! Je travaille sur l’aspect mémoriel du consommateur pour le mettre en confiance, et faire appel à une expérience vécue par le passé.


Comment composer une belle assiette et prendre une belle photo ?


Je recommande de réfléchir en amont à la façon dont on veut présenter son plat, en s’inspirant notamment sur les réseaux sociaux (Instagram, Pinterest).

Il faut respecter les hauteurs, les proportions et donner du rythme à sa photo, réfléchir à la prise de vue de la photo (en haut, trois-quarts, profil, face) et s’assurer d’avoir une bonne lumière pour faire ressortir les ombres et les reliefs.

Le choix du fond est important (planche, tissu, nappe, sol). Il faut s’équiper et acheter de la belle vaisselle mais surtout des éléments qui soient en adéquation avec l’univers du plat.

Le dressage de ce dernier se réalise au dernier moment : les plats chauds s’affaissent rapidement.



Retrouvez Anne-Sophie dans l'édition de juin de la Malle d'Aventure dans le Beaujolais sur les pas d'Eugénie Brazier. Elle et d'autres professionnels nous parle d'éveil des sens et de gastronomie...