L'histoire de la brioche

Dernière mise à jour : 23 mars 2021

La brioche a su se faire une place dans les terroirs des régions de France. En cette période de confinement, de nombreux boulangers en herbe s'y essaient.


Comme le pain, la confection de la brioche est devenue à la mode dans cette période de confinement. Tradition française, il en existe quasiment une par région ! Nous retraçons son histoire et vous proposons également une recette testée et approuvée.



NAISSANCE DE LA BRIOCHE


La brioche telle que nous la connaissons serait née en Normandie au cours du XVIème siècle.

Le terme brioche dérive du verbe « brier » ancienne forme de « broyer » en Normand. Le suffixe -oche aurait été ajouté des années plus tard pour désigner le produit réalisé après le pétrissage de la pâte avec un rouleau en bois.

La brioche née en Normandie est réputée grâce à la qualité de son beurre. En effet il faut 400g de beurre par kilos de farine pour apposer le terme brioche !

Rapidement, la brioche se diffuse plus au sud, en Vendée où elle devient réputée.

Au fur et à mesure des siècles, les brioches se répandent dans de nombreuses régions et s’installent dans le terroir.


LES DIFFÉRENTES VARIÉTÉS DE BRIOCHES


Chaque région dispose de sa propre brioche locale, faisons un tour de France de la brioche :

- La brioche vendéenne traditionnellement tressée depuis le XIXeme siècle.

- La brioche parisienne composée de deux boules superposées.

- La pogne traditionnelle du Dauphiné, parfumée à la fleur d’oranger.

- Le kouglof mis à la mode en France par Marie-Antoinette qui était Autrichienne, notamment avec l’expression qui lui est souvent attribué « Qu’ils mangent de la brioche » alors qu’on l’informait que le peuple n’avait plus de pain à manger.

- La brioche des rois née en Provence (la fameuse opposition Galette VS Brioche des rois).

- Le Thewekele d’Alsace qui est une brioche allongée.


La renommée de la brioche est désormais internationale !