Le bénévolat, c'est bon pour le moral

Dernière mise à jour : 3 juin 2021

Comme notre quotidien, le bénévolat se réinvente en période de Covid-19 et peut faire naître des vocations, chez les retraités actifs ou les actifs non retraités !


Être bénévole dans une association, c’est être acteur et participer à un projet collectif. Cela permet de s’impliquer et contribuer à des missions choisies avec des personnes qui partagent les mêmes valeurs.


Le bénévolat est particulièrement prisé par les retraités qui reconstruisent de nouveaux liens sociaux tout en réalisant de bonnes actions.


De plus, le bénévolat est très varié… et libre ! Il est possible de prendre part à des missions ponctuelles ou inscrites dans la durée suivant les besoins de l’association ou les envies du retraité.


Pourquoi devenir bénévole ?


1. Pour la cause et l’engagement social

Faire du bénévolat, c’est partager des valeurs d’entraide et de solidarité. C’est également aider son prochain en contribuant à des missions d’utilité publique.


2. Pour transmettre ses compétences

Vous pouvez choisir de faire du bénévolat sur votre domaine de compétences et les transmettre dans ce cadre à de jeunes actifs ou à des personnes ayant besoin d’être accompagnées.


3. Pour relever de nouveaux défis

Le bénévolat permet de sortir de sa zone de confort en effectuant de nouvelles missions, en réalisant de nouveaux projets. Relever de nouveaux défis, c’est se donner l’occasion de mesurer ses limites et de se dépasser. Très bon pour le moral.


4. Pour accroître son sentiment de satisfaction personnelle

Des études le prouvent, le bénévolat est bon pour la santé ! Il favorise l’épanouissement personnel par la valorisation et le sentiment de satisfaction que l’on en tire. Donner de son temps bénévolement permet également de mieux se connaître et de renforcer sa confiance en soi.


5. Pour développer son réseau et son domaine de compétences

En faisant du bénévolat, vous rencontrez de nouvelles personnes, parmi les membres de l'association et également parfois les bénéficiaires, qui partagent les mêmes valeurs. Vous pouvez également acquérir de nouvelles cordes à votre arc en élargissant vos compétences dans des domaines d'action que vous ne connaissiez pas.


6. Pour rester en forme

Selon Olivier de Ladoucette, psychiatre attaché à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, il y a trois composantes clés pour bien construire sa retraite : la curiosité intellectuelle, l’activité physique, la convivialité. En rencontrant de nouvelles personnes, en découvrant une organisation et en développant de nouvelles compétences, en étant physiquement actif lors des missions de bénévolat, vous approchez au mieux cette étape.