Le plogging : le sport responsable

Mis à jour : avr. 8

Contraction entre les mots « plocka upp » (ramasser en Suédois) et « jogging », le plogging c’est la course responsable qui fait du bien au corps et à la planète !


Aller se promener, en ville ou à la campagne, et tomber sur des déchets en chemin, on l’a tous déjà vécu. Pour remédier à cette situation, certains ont eu une idée simple : faire de leur pratique du sport un geste pour l’environnement.



L’initiative s’est popularisée à partir de 2016 en Suède et a rencontré un franc succès dans le monde entier. En France, c’est un ostéopathe, Nicolas Lemonnier, qui a rendu le mouvement célèbre en créant Run Eco Team, un mouvement relayé le patron de facebook, Mark Zuckerberg. Aujourd’hui, l’association a pris une ampleur considérable : elletotalise plus de 20 000 membres, des milliers de kilomètres parcourus et plus de 24 000 kg de déchets ramassés.




Pourquoi adopter le plogging ?


Le côté sportif : Les gestes liées au plogging sollicitent des muscles différents de ceux de la course ou de la marche. En effet, les cuisses et les bras sont sollicités lors du ramassage. Le cœur n’est pas en reste : son rythme change, ce qui permet de le renforcer.


Le côté environnemental : Pas de scoop ici, on aura compris que ramasser des ordures au lieu de les laisser sur le bord de la route, c’est bon pour la planète. Le plogging, c’est agir vraiment à son échelle, avec son environnement.


Le côté social : Des communautés de "ploggers" se sont créées. Et même si l’on court seul, la démarche peut inspirer les gens que l’on croise et leur donner envie de et rejoindre le mouvement.



On vous rassure : pas besoin de courir si vous n’en avez pas envie, vous pouvez marcher à votre rythme ! Le plogging ne vous oblige pas à devenir un super héros de la course ni du ramassage de déchets. Le plogging consiste à faire de grandes choses à partir de petits gestes !




La devise des ploggers : "Un corps sain dans un environnement sain" !


Et quoi de mieux que de pratiquer le plogging dans de beaux endroits ? Nous vous partageons notre bon plan balade pour les amoureux de la marche : une randonnée de 13 jours dans les Cévennes en suivant le chemin de Stevenson, également appelé le GR70. Du Puy-en-Velay à Alès en passant par Pradelles, le Mont-Lozère, Floracet bien d’autres encore, vous partez pour deux semaines de superbes découvertes. Découvrez ici notre box sur Stevenson, les écrivains-marcheurs et les Cévennes.


Et si vous preniez un sac poubelle avec vous pour votre prochaine balade ?