Il y a 230 ans, le 28 octobre 1871...

Dernière mise à jour : 28 oct. 2021

Olympe de Gouges présentait la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne à l’Assemblée législative pour y être adoptée.


Connaissez-vous son histoire ?

Olympe de Gouges est née en 1748 à Montauban (Tarn-et-Garonne). Dans ses œuvres et son parcours, elle n’a cessé de se battre pour ses idées et d’utiliser le pouvoir de ses mots pour faire avancer ses idéaux. Plus connue pour sa Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne composée de 17 articles, rédigée en réaction à la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen et adressée directement à la reine Marie-Antoinette, elle a également mis sa plume au service de d’autres causes, notamment l’abolition de l’esclavage. Parmi les autres causes qu’elle a défendues, elle s’est aussi engagée pour la reconnaissance des enfants illégitimes et le droit au divorce.


Arrivée à Paris en 1770, elle a fréquenté les salons et s’est investie dans la vie intellectuelle de son temps. Autrice prolifique aux multiples talents, elle s’est également illustrée dans l’écriture de pamphlets, et dans le théâtre avec ses pièces engagées. Ses mots et le pouvoir de sa plume ont permis de défendre des causes importantes et d’interroger la société et la vie politique de son temps. Pendant la révolution, elle s’est rangée du côté plus modéré des Girondins et était en faveur de la monarchie constitutionnelle. Ayant critiqué Robespierre et Marat, elle est arrêtée et condamnée le 3 novembre 1793.


Découvrez son parcours fascinant dans notre box (ici), ainsi que celui de d’autres femmes dont l’éloquence s’est illustrée de plusieurs manières, telles que Suzanne Lenglen, Joséphine Baker et Marie-Andrée Lagroua Weill-Hallé, et Clothilde Chamussy.



Pour aller plus loin :

Découvrez aussi le portrait d’Olympe de Gouges dans la bande-dessinée de Catel Muller et José-Louis Bocquet (ed.Casterman 2021).


Lisez la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne sur Gallica




Montauban